Château Le Crock 2010 - A.O.C Saint-Estèphe
En ce moment, 5% de remise pour tout achat de vins livrables supérieur à 250€ avec le code: NOEL5
5% supplémentaires de remise pour les vins du millésime 2017 avec le code: NOEL17
 
Mon panier Finaliser la commande
Moyenne des professionnels Basé sur 6 avis
89.7
 
Il ne reste plus que 3 bouteilles en stock
35,00€
Tva incl. / bouteille de 75Cl

Ajouter au panier
Conditionnement par 12 ou plus:
Caisse bois de 12 d'origine (choisir transport DSV)
Chronopost 24h à 9.90€ jusqu'à 24 bouteilles
Transport DSV offert à partir de 350€

Notes et commentaires

87/100
Score dans le Guide Parker
Robert Parker
92/100
Score de Jean Marc Quarin
Jean Marc Quarin
93/100
Score de Wine Enthusiast
Wine Enthusiast
16/20
Score de la RVF
RVF
17.3/20
Score de Decanter
Decanter
91/100
Score de James Suckling
James Suckling

The tiny, picturesque jewel of a property, sandwiched between Cos d'Estournel and Montrose, is owned by the same family that owns Chateau Leoville Poyferre in St.-Julien. A final blend of 44% Cabernet Sauvignon, 36% Merlot and the rest Cabernet Franc and Petit Verdot, the 2010 has turned out to be ripe, attractive wine with notes of sweet mocha, red and black currants, pen ink and light as well as sweet tannins. This wine is medium-bodied, elegant and best drunk over the next decade.
87
points sur 100
Les frères Cuvelier, également à la tête du Château Léoville Poyferré, ont décidé de redonner un coup de fouet à ce domaine de 32.5 hectares plantés en vignes. Longtemps en retrait dans les dégustations comparatives, il renoue aujourd’hui avec la tradition de vins plus complets, plus colorés et de meilleure maturité, comme nous les aimons.
16
points sur 20

Présentation

Le Château Le Crock est idéalement situé, proche du Château Montrose, et du Château Cos d'Estournel. Plongé dans le coeur de l'appellation Saint-Estèphe, c'est toujours un plaisir d'aller y chercher nos bouteilles. Un lieu calme, vaste, très vallonné et sans oublier le très agréable parc du Château Le Crock et ses petits étangs. C'est un lieu magnifique certes, mais le plus beau reste que ce Château appartient à la famille Cuvelier, également propriétaire à Saint-Julien du Château Léoville Poyferré détenteur en 2009 d'un logique 100/100 par Robert Parker qui vient couronner le travail de fond fait par Didier Cuvelier et son équipe avec notamment sa talentueuse oenologue régulièrement citée Isabelle Davin.

A la renaissance du vignoble médocain, le premier Palmarès du Syndicat des Crus Bourgeois de 1966 décerne au Château du Crock le titre envié de Cru Grand Bourgeois Exceptionnel. Ils ne sont alors que 18 crus de Médoc à mériter ce rang.
Les travaux de rénovation des chais sont terminés depuis deux ans et depuis le Château maintient une progression constante.


D'où vient le nom de "Le Crock"

Deux directions se présentent à nous : «  Croc » signifie corbeau en patois médocain comme en gascon et « Crock » est une déformation à l’anglaise de croc.  A Saint-Estèphe, aujourd’hui, l’on appelle « Marais du Crock » cette ouverture en forme de cul de sac, ou de crochet, qui s’ouvre au nord du Marais de Lafite et que le Château du Crock domine. La forme particulière de ce marais, qui ne débouche sur aucun cours d’eau permettant de remonter dans les terres, aurait donné son nom au lieu. Croc aurait par conséquent une origine très ancienne et serait issu d’un toponyme.

En France, croc est un mot courant dès le XIIe siècle. Il désigne un grappin pour suspendre, une perche munie d’un grappin, ou les canines des grands mammifères. Ultérieurement, par dérivation, « crochet », mais aussi « croquet », naîtront à partir de cette racine. Au début du XIXe siècle, ce jeu d’origine française, appelé primitivement le « jeu de croc », sera le premier jeu de plein air de l’aristocratie britannique, ancêtre du Cricket comme du Golf.

Historique

Avant que ne s’édifie le château du Crock et que ne naisse sa marque, dans le classement dit des « prix des vins des bonnes années de 1745 et après », le Cru de Bastérot-Ségur (futur château Le Crock) est classé 2eme Cru de Saint Estèphe aux côtés du Cru de Daste Lafon, Lafon-Rochet ( 4eme Grand Cru Classé en 1855 ) et est crédité de 300 à 500 livres au tonneau. En 1776, dans le nouveau classement de l’Intendance, le cru de « Bastérot » est toujours en position de deuxième cru de Saint-Estèphe devant les futurs Lafon-Rochet, Phélan-Ségur ou Cos d’Estournel. Le plan cadastral de Saint Estèphe, dont les levées se terminèrent en 1829, porte déjà l’emprise de bâtiments actuels. Nous pouvons en déduire que le premier château a été édifié dans l’intervalle, entre 1798, année du registre de la commune de Saint-Estèphe auquel il ne figure pas et 1829. Par ailleurs, son style restauration, ses balcons ainsi que la tour et les génoises simples de ses chais confirment la période 1815-1830 pour date d’édification. En 1849, le classement du Prefect Survey mentionne le « Cru de Croc » parmi les futurs Grands Crus Classés en 1855 de Saint-Estèphe. L’année suivante, la première édition du Féret de 1850 confirme au « Cru de Crock » cette place de « prétendant » au classement de 1855. Dans cette édition figure aussi une gravure représentant l’ancien château, les chais et son parc.

En 1932, le Château Le Crock est classé Cru Bourgeois Supérieur. Lors de la révision cadastrale de 1938, le domaine ne compte plus que 21 hectares de vignes sur un total de 60 hectares.En 1940, les chais et entrepôts de la Maison Cuvelier, aujourd’hui Maison Cuvelier Fauvarque sont pillés par l’occupant, comme durant la Grande Guerre. Une fois la paix revenue, en 1946, la famille Cuvelier envoie un de ses membres, Max, pour créer une maison de négoce à Bordeaux, la Maison H.Cuvelier & Fils. Quelques décennies plus tard, en 1979, un des fils, Didier, reprend la gestion de Léoville Poyferré et du Crock. L’autre fils, Olivier, succède à Max au sein de la maison de négoce en 1984. A la renaissance du vignoble médocain, le premier Palmarès du Syndicat des Crus Bourgeois de 1966 décerne au Château du Crock le titre envié de Cru Grand Bourgeois Exceptionnel. Ils ne sont alors que 18 crus de Médoc à mériter ce rang. Au Palmarès Syndical du 29 décembre 1977, le Château Le Crock sera reconduit dans sa distinction de Cru Grand Bourgeois Exceptionnel. Plus proche de nous, en 1992, le Château Le Crock a gagné la Coupe des Crus Bourgeois avec les millésimes 1986, 1988 et 1989


Le terroir

Le terroir de Château Le Crock appartient au système des graves, datées de Mindel I, tel que l’étude géo-pédologique de Pierre Bécheler l’a défini. Ces graves de la moyenne terrasse du Médoc donnent leur assise aux terroirs de tous les Grands Crus Classés en 1855.

 
Les graves sont présentes sur la terrasse, de 23 mètres à 16 mètres, de 16 à 10 mètres dominent les sols de colluvions graveleuses et sableuses, entre 10 à 6 mètres paraît la base argilo-calcaire de la terrasse des graves et, plus bas, les sols des fonds de vallons ainsi que les sols de palus qui forment le pied du talus.
Ces divers types de sols rencontrés au fil des pentes sont mis en valeur par les cépages et portes greffes adéquats, offrant ainsi une large palette au potentiel organoleptique des vins produits à partir de ces sites de terroirs. 

Les vendanges

 
Après les contrôles de maturité, les vendanges débutent fin septembre. Durant deux semaines, la troupe de 70 vendangeurs va rentrer la vendange en cagettes. Celles-ci sont déversées sur la table de tri où le personnel de la propriété sélectionne les plus belles grappes. Les baies, une fois séparées de la rafle seront encuvées.
 
La réception de la vendange se fait dans 14 cuves inox et 8 cuves en béton thermorégulées. Dans un souci de respect du terroir et en fonction des caractéristiques des cépages, les raisins sont orientés dans différentes cuves.
 

La vinification

 
Afin d’extraire la couleur et les tanins des peaux du raisin et de favoriser les levures indispensables à la fermentation alcoolique, plusieurs remontages quotidiens sont effectués. Après trois ou quatre semaines de macération viendra le temps des écoulages.
 

L'Élevage

L’élevage en barriques de chêne français commence dès la fermentation malolactique terminée. Il durera 18 mois pour le grand vin et 12 mois pour le second. Après plusieurs séances de dégustation avec l'œnologue conseil, Michel Rolland, l’assemblage a lieu au cours du sixième mois d’élevage. Ainsi naîtront le Château Le Crock et le Château La Croix  Saint-Estèphe. 22 mois se seront déroulés depuis les vendanges pour qu’intervienne enfin la mise en bouteilles au château de l’intégralité de la récolte.

Fiche technique

  • Le producteur
    Château Le Crock
  • Type de vin
    Cru Bourgeois
  • Appellation
    Saint-Estèphe
  • Superficie
    32.5 hectares
  • Âge des vignes
    37 ans
  • Vendanges
    100% manuelles
  • Barriques
    33% de bois neuf
  • Quand le déguster?
    Boire entre 2017 et 2030
  • Apogée du vin
    2023
  • Comment est il maintenant?
    Encore jeune, on peut le déguster ou le conserver en cave
  • Température de service
    16.5-18°

Le vignoble

Ce vin Rouge (Cru Bourgeois) d'appellation Saint-Estèphe est réalisé sur un vignoble d'une superficie de 32.5 hectares par Château Le Crock. L'âge moyen des pieds de vigne est de 37 ans. Les vendanges pour ce vin sont 100% manuelles.

Dans les chais

Ce vin a été élevé 18 mois en Fût de chêne. Pour cette cuvée le domaine a fait le choix d'incorporer 33% de bois neuf.


L'appellation Saint-Estèphe

Située en bordure de l’estuaire de la Gironde, l'appellation Saint-Estèphe se situe à une cinquantaine de km au nord de Bordeaux. Sa situation entre mer et estuaire lui confère une douceur climatique concrétisée par une régulation thermique, un bel ensoleillement et un brassage des vents, autant d’éléments bénéfiques à la bonne maturation des raisins. Il semble que de la vigne était déjà plantée sur le territoire de Saint-Estèphe à l'époque romaine.
À partir du Moyen Âge, le vignoble prend son essor grâce aux commerçants anglais qui viennent acheter leur vin dans le port de Bordeaux. À partir du XVIIe siècle, le drainage des terres marécageuses permet d'agrandir encore les surfaces.

Livraisons

France Métropolitaine (hors Corse)
DSV Mitjavile

Livraison par transporteur sous 7 à 15 jours

Conditionnement:
Caisse bois ou carton d'origine, à voir dans les informations sous le bouton ajouter au panier
Tarification:
Toutes quantités: 20€
Conditions pour frais de port offerts:
Toutes quantités à partir de 350€ d'achat
Chronopost Domicile

Une présentation à votre adresse, puis, en cas d'absence, mise à disposition au point relais le plus proche de chez vous sous 24-48 heures

Conditionnement:
Carton neutre renforcé (sans l'emballage d'origine), étudié pour le transport des vins, par 1, 2, 3, 6, ou 12 bouteilles.
Tarification:
Si panier total des vins inférieur à 250€
1 bouteille: 10.90€
2 à 6 bouteilles: 11.90€
7 à 12 bouteilles: 9.90€
Si panier total des vins inférieur à 420€
13 à 24 bouteilles: 9.90€
Conditions pour frais de port offerts:
1 à 12 bouteilles maximum si plus de 250€ d'achat
1 à 24 bouteilles maximum si plus de 420€ d'achat
Chronopost Relais

Mise à disposition au point relais le plus proche de chez vous sous 24-48 heures

Conditionnement:
Carton neutre renforcé (sans l'emballage d'origine) étudié pour le transport des vins, par 1, 2, 3, 6, ou 12 bouteilles.
Tarification:
1 bouteille: 9.50€
2 à 12 bouteilles: 9.90€
Conditions pour frais de port offerts:
6 bouteilles maximum si plus de 125€ d'achat
12 bouteilles maximum si plus de 250€ d'achat