Château Mauvesin Barton 2018 - A.O.C Moulis
 
Mon panier Finaliser la commande

Château Mauvesin Barton 2018

Grand vin Rouge de Moulis
Primeur - Livraison courant 2021
Moyenne des professionnels Basé sur 3 avis
89.6

Château Mauvesin Barton 2018

Grand vin Rouge de Moulis
Primeur - Livraison courant 2021
12,60€
Hors Taxes / bouteille de 75Cl

Ajouter au panier
La réservation des primeurs se fait hors taxes.
La TVA sera facturée quand les vins seront livrables.
La livraison interviendra entre fin 2020 et mi-2021.

Notes et commentaires

88-91/100
Score de Wine Spectator
Wine Spectator
92-93/100
Score de James Suckling
James Suckling
89-90/
Score de Bernard Burtschy
Bernard Burtschy

There is serious depth of fruit in the center palate. Medium to full body, firm tannins and a lovely finish. Shows brightness and minerality.
92-93
points sur 100
Enfin un peu de récolte après un 2017 presque entièrement gelé. Le vin est de demi-corps, frais, très fruits rouges délicatement épicés, bien équilibré. Il est élaboré avec 54% merlot, 40% cabernet-sauvignon et 6% petit-verdot.
89-90
points sur 100

Présentation

Propriété de la famille Barton depuis 2011 le Château Mauvesin Barton est en pleine période de renouveau avec de très importants investissements qui visent à faire de ce vin l'un des plus ambitieux Moulis.


Le Château

L’histoire de Mauvesin débute au XVe siècle, en 1457, sur la commune de Moulis en Médoc, lorsque Jean de Foix de Grailly est déclaré propriétaire du premier château de Mauvesin, car il y en aura deux… C’est alors un véritable château fort constitué de tours, de mâchicoulis et de meurtrières. Cinquante ans plus tard, il fût acquis par la famille de La Rivière puis transmis par mariage en 1582 de Marguerite de La Rivière avec Jacques Le Blanc, qui devint ainsi seigneur de Mauvesin.

Peu après la Révolution, en 1792, le vieux château fût saisi par l’Etat et mis en vente à Lesparre, où il fût attribué au citoyen Clarcke agissant pour le compte de Pauline Le Blanc. Le vieux château resta ensuite propriété de la famille mais compte tenu de son état de ruine, il fût démoli en 1852.

C’est au Marquis Lodoïs Le Blanc de Mauvesin et à son épouse que l’on doit la construction du château actuel, en 1853, à l’emplacement du château fort d’origine. Sur les conseils de l’architecte Perrier et en s’inspirant du style Louis XIII, le château est constitué de « deux pavillons et de deux tourelles, réunissant élégance et solidité. Devant sa façade se développe un jardin magnifique avec une pièce d’eau et une belle collection de conifères. »

Après 2 ans de travaux, le château reste tel qu’il a été construit en 1853 et les essences d’arbres plantés lors de la création du parc constituent toujours ce lieu intemporel. La propriété totalise une superficie de 220 hectares d’un seul tenant dont 51 hectares de vignoble.


Hier et aujourd’hui

De la famille « Le Blanc de Mauvesin » à « Barton-Sartorius »…

Après avoir construit le château en 1853, le Marquis Lodoïs Le Blanc de Mauvesin décède en 1884 sans descendance. Il décide de léguer son patrimoine à son cousin germain, Hyppolite de Baritault du Carpia, dont il était le plus proche parent. La famille de Baritault, très ancienne famille d’origine vendéenne, conservera le château Mauvesin durant 4 générations jusqu’à sa cession en 2011.

Le Vicomte et la Vicomtesse Alain de Baritault du Carpia, héritiers des Le Blanc de Mauvesin, cèdent la propriété le 4 août 2011 à Lilian et Michel Barton-Sartorius. La famille Barton est propriétaire depuis huit générations des Crus Classés Langoa et Léoville Barton situés sur l’appellation Saint Julien.


Les Vignes

Les vignes du Château Mauvesin Barton sont situées sur l’appellation communale « Moulis en Médoc », à mi-chemin entre Margaux et Saint Julien. Plus petite appellation du Médoc avec 610 hectares, elle concentre pourtant des terroirs d’exception et jongle habilement avec ses croupes de graves pures, ses sols riches d’argile et ses sous-sols calcaires.

A Mauvesin Barton, le terroir est en partie argilo-calcaire, propice au développement du Merlot, puis une partie de graves fines et de sable à gravier permettant d’atteindre une maturité d’exception du Cabernet Sauvignon.

Les parcelles de vignes ont été plantées à différentes périodes, l’âge moyen est aujourd’hui de 35 ans ce qui signifie que la vigne produit moins de raisins mais avec plus de concentration, donc plus qualitatif. Le remaniement de certaines parcelles a débuté dès 2012 avec la plantation de 6 hectares de vigne et l’arrachage d’une parcelle.

Lorsque vient le moment des vendanges, une attention toute particulière est portée sur la préservation de la qualité des raisins.
Une benne vibrante est utilisée pour ne pas altérer la récolte lors du déchargement. Le raisin est alors déchargé au fur et à mesure sans trituration ni compression.

Dans un souci d’amélioration constante de la qualité du vin, la famille Barton-Sartorius a pris la décision d’utiliser un trieur optique pour ne conserver que les meilleures baies. Ce choix qualitatif est actuellement très peu répandu sur l’appellation.


Les Chais

L’ancien cuvier a été restauré pour laisser place à un chai à barriques spacieux et chaleureux. Mélange de pierres apparentes et de bois de chêne, la nouvelle salle de dégustation, dotée d’une vaste baie vitrée, surplombe les nombreuses barriques teintées de rouge qui permet au visiteur d’en apprécier la singularité, la chaleur et la beauté.

Un second chai à barriques a été rebâtit entièrement à l’emplacement du chai historique. Long d’une cinquantaine de mètres, il peut accueillir jusqu’à 500 barriques, qui reposent sur un lit de gravillons, afin d’en réguler l’humidité.
Toutes les barriques présentes dans les deux chais sont issues de forêts de chênes français, dont un tiers provient du château Léoville Barton.


Le Cuvier

Sorti de terre lors de la complète rénovation de la propriété, il est le nouveau bâtiment de Mauvesin Barton. D’une surface de 630m², il comptabilise 24 cuves inox thermo-régulées, d’une contenance allant de 125 à 200hl, permettant une vinification de qualité réalisée parcelle par parcelle.
Doté d’un étage, il permettra de travailler la réception de la vendange en gravité sur les millésimes futurs, ce dans un souci constant d’amélioration de la qualité.


La Vinification

Etre équipé de cuves de tailles différentes permet de vinifier chaque parcelle séparément et ainsi d’avoir de plus grandes possibilités lors de l’assemblage des vins. Les cuves sont thermo régulées et permettent un contrôle des températures très précis pendant toute la phase de fermentation.
La période de l’élevage des vins s’étale sur 12 mois en fût de chêne français. Un tiers sont des barriques neuves issues de 3 tonneliers différents, un autre tiers provient de barriques qui ont déjà accueilli 1 vin, et enfin le dernier tiers provient de barriques qui ont accueilli 2 vins (2 années) de Léoville Barton.
Le vin du château Mauvesin Barton bénéficie de toute l’expertise de Mélanie Sartorius et Bruno Petit associé à l’équipe de l’œnologue conseil Eric Boissenot.

Un vin tout en douceur avec des tannins d'une finesse remarquable et beaucoup de fruit. Ce qui nous étonnes c'est de sentir à quel point ce vin est agréable dès maintenant. Un très bon rapport qualité / prix à savourer très prochainement !

Fiche technique

  • Le producteur
    Château Mauvesin-Barton
  • Type de vin
    Non Classé
  • Appellation
    Moulis
  • Superficie
    50 hectares
  • Âge des vignes
    30 ans
  • Vendanges
    100% manuelles
  • Barriques
    33% de bois neuf
  • Quand le déguster?
    Boire entre 2024 et 2036
  • Apogée du vin
    2030
  • Comment est il maintenant?
    Encore jeune on doit le garder en cave
  • Température de service
    16.5-18°

Le vignoble

Ce vin Rouge (Non Classé) d'appellation Moulis est réalisé sur un vignoble d'une superficie de 50 hectares par Château Mauvesin-Barton. L'âge moyen des pieds de vigne est de 30 ans. Les vendanges pour ce vin sont 100% manuelles.

Dans les chais

Ce vin a été élevé 12 mois en Fût de chêne. Pour cette cuvée le domaine a fait le choix d'incorporer 33% de bois neuf.


L'appellation Moulis

L'appellation Moulis est située à l’Ouest de la plupart des appellations communales du Médoc : son vignoble démarre à 3 km de la Gironde et s’étend vers l’Ouest.
Cette situation « continentale » témoigne d’ailleurs de l’antériorité effective du vignoble de Moulis. En effet, au XIVe et XVe siècle, la vigne était implantée dans les terroirs de l’intérieur plutôt qu’en bordure de l’estuaire. Les viticulteurs de l’époque préféraient éviter les dangers de l’humidité du fleuve et des brouillards, qui favorisaient la pourriture et décimaient les vignobles.
Aujourd’hui encore, le vignoble de Moulis jouit de cette situation avantageuse permettant d’attendre la maturité optimale des raisins.