Château Mazeyres 2016 - A.O.C Pomerol
Jusqu'à la fin de la pandémie, 5% de remise pour tout achat supérieur à 250€ de vins livrables après pandémie: UNITED05
5% supplémentaires de remise pour les vins du millésime 2017 avec le code: UNITED17
 
Mon panier Finaliser la commande
29.90 En stock
88.8 sur 100 based on 5 Avis de professionnels
VIN BIOLOGIQUE
Score Global des professionnels Basé sur 5 avis
88.8
29,90€
Tva incl. / bouteille de 75Cl

Ajouter au panier
Conditionnement par 6 ou plus:
Caisse bois de 6 d'origine (choisir transport DSV)
Chronopost 24h à 9.90€ jusqu'à 24 bouteilles
Transport DSV offert à partir de 350€

Notes et commentaires

87/100
Score dans le Guide Parker
Robert Parker
90-92/100
Score de Wine Enthusiast
Wine Enthusiast
88/100
Score de Wine Spectator
Wine Spectator
89-90/100
Score de James Suckling
James Suckling
16.5/20
Score de Jancis Robinson
Jancis Robinson

The medium garnet-purple colored 2016 Mazeyres gives red plums, kirsch and black raspberries with earthy undertones and touches of stewed tea and tobacco. The palate is medium-bodied with a chewy frame and earthy finish.
87
points sur 100
This is a ripe and generous wine, full of black fruits and ample acidity. There is plenty of tannic grip to frame the fruitiness. It is going to be rich, ripe and finely structured.
90-92
points sur 100
Warm and easy in feel, with soft-textured flavors of plum sauce, raspberry preserves and linzer torte gliding through, flecked with light herb, anise and tea notes. Shy on structure, but the fan-friendly style will have appeal. Drink now through 2028. 6,250 cases made.
88
points sur 100
A medium-bodied red with plum and berry character. Firm tannins and a medium finish. Should flesh out in barrel.
89-90
points sur 100
Alain Moueix consulting. Biodynamic. Some Petit Verdot. Glowing purple – not that dense. Toasty and interesting on the nose. Very sweet start and polished tannins. Certainly not heavy but good energy.
16.5
points sur 20

Présentation

Le Château Mazeyres, situé en plein cœur de Libourne, est intimement lié à l’histoire de Pomerol. Son emplacement est très actif et vivant à l’époque romaine. Son plateau, alors desservi par deux voies principales, est emprunté par le poète Ausone pour se rendre à la villa Lucaniac. De remarquables poteries datées du IIIème siècle ont été trouvées sur le site du Château. Elles attestent de l’existence passée d’une villa gallo-romaine. Les archives de la ville révèlent que la culture de la vigne en ce lieu remonte au 14ème siècle.

Magnifique manoir érigé sous le Directoire, le Château Mazeyres fut acquis, au début du 20ème siècle, par la famille Querre qui s’attacha à produire un vin fin et fruité, destiné à la clientèle des restaurants français. C’est en 1988 que la famille décide de vendre l’ensemble de la propriété à la Caisse de Retraite de la Société Générale, laquelle la cèdera en 2010 à Sogecap, la branche assurance vie du même établissement bancaire.

En 1992, Alain Moueix, ingénieur viticole et œnologue, se voit confier la direction du Château Mazeyres. Représentant de la quatrième génération d’une notoire famille de viticulteurs et négociants libournais, il lui apporte son engagement, son expertise et ses savoir-faire. Augmentation significative de la surface, réflexion sur les approches culturales, de vinification et d’élevage, aboutissent à la modernisation des installations. Le château est restauré et la qualité des vins sensiblement optimisée. Mazeyres entre dans une nouvelle contrée viticole. Des liens étroits se créent avec le négoce bordelais qui participe ainsi au rayonnement international du Château Mazeyres et reste fidèle à Alain Moueix depuis près de vingt-cinq années de travail concerté. L’apport essentiel de la biodynamie place la progression de ce vignoble dans un mouvement de qualité et de notoriété ascendantes. Les vins qui en résultent, vivants et élégants, bénéficient d’une reconnaissance grandissante.

L’acquisition récente de 4 hectares supplémentaires au cœur de l’appellation Pomerol porte la surface globale de la propriété à 25,5 hectares certifiés en biodynamie depuis 2012.




Château vivant

Un terroir de velours

Le Château Mazeyres fait partie d’une des plus petites appellations de la Gironde, Pomerol, largement réputée pour l’intensité aromatique de ses vins et la typicité de ses terroirs inscrits dans un ensemble géologique exceptionnel. Son voisinage est donc éminemment prestigieux. Le vignoble du Château Mazeyres se situe sur une belle croupe de graves sableuses avec un sous-sol de graves argileuses. Une de ses parties s’étend sur le plateau de Catusseau, constitué de sables sur un sous-sol de molasse très riche en crasse de fer.

Au fait de ce potentiel unique, Alain Moueix décide d’emblée la mise en valeur du vignoble par la stimulation de son potentiel expressif. Il opte en premier lieu pour une viticulture raisonnée et met en place une gestion parcellaire pointilleuse afin de révéler la diversité et la complémentarité des différents terroirs. Soutenu par son expérience au sein du Château Fonroque (100% en biodynamie depuis 2002), il contribue à de notables améliorations notamment en favorisant les interactions entre la plante, le sol, le sous-sol et l’environnement. Cette stratégie révélatrice des mouvements biologiques naturels participe grandement à l’authenticité et à l’extrême finesse expressive des vins de Mazeyres.
La très grande année 2015 fête le premier millésime du Château Mazeyres certifié en agriculture biologique. La non moins grande année 2018 est le tout premier millésime certifié en biodynamie.




La certification à Mazeyres c’est 100% du vignoble cultivé en biodynamie depuis 2011 en suivant le protocole de certification qui nécessite tout d’abord une conversion vers l’étape incontournable de l’agriculture biologique de 2012 à 2015 puis la certification en agriculture biologique en 2015 et par la suite le prolongement de l’agriculture biodynamique durant trois années supplémentaires de 2015 à 2017 jusqu’à la certification en biodynamie en 2018, soit huit ans de pratique de pure biodynamie sur le site complet.





Les sols de Mazeyres

Graves fines argileuses, Sables argileux, Argiles gravelo-sableuses


C’est l’Isle qui a créé Pomerol. Des dépôts ont été amenés au Pléistocène moyen suite à l’érosion des Pyrénées et du Massif Central. On peut définir trois zones sur le terroir de Pomerol. Le plateau tout d’abord, sur lequel les taux d’argiles sont les plus élevés, le début de la rupture du plateau ensuite, où l’argile reste très présente mais est mélangée à des cailloux, puis enfin des terrasses successives, résultat de l’érosion provoquée par l’Isle vers l’ouest et le sud, et de l’érosion de la Barbanne au nord. Les sols de Pomerol sont riches de dépôts d’oxyde de fer que l’on nomme ici « crasse de fer ». Il est couramment admis qu’elle participe à la typicité des vins de Pomerol.
Le Château Mazeyres est situé sur les terrasses ouest et sud dans l’appellation Pomerol. Le vignoble se décompose en trois zones distinctes, chacune composée de sols différents.

Autour de la maison, dans la partie ouest de l’appellation, on trouve des graves fines argileuses d’un calibre se situant entre le caillou fin et le sable grossier. Parfois les graves sont mélangées à l’argile, parfois elles se succèdent en couche. Parfois les cailloux affleurent en surface, parfois du sable est posé sur l’ensemble. Cette grande variété va influencer très sensiblement le profil des vins, en participant à la composition d’une cohérence centrée sur la droiture, la finesse, le ciselé et l’élégance.



Dans la partie sud de l’appellation, on trouve des sables argileux. Les sables sont posés sur de l’argile, tantôt noirs, tantôt blancs, tantôt bariolés. Les racines vont traverser le sable et aller chercher leur eau dans l’argile qui est un réservoir. Ici les vins seront sphériques et charnus avec une belle densité en milieu de bouche.

La troisième zone est plus à l’est, au pied du plateau. Il y a là des argiles gravelo-sableuses, avec des taux d’argiles plus élevés que dans les autres parties du vignoble. Cette argile confère aux vins leur puissance. Ces parcelles vont servir à construire la colonne vertébrale de l’assemblage des vins de Mazeyres.
Tous ces sols ont en commun de produire des vins dont le toucher est vraiment particulier. Ils révèlent la dimension veloutée que peut produire le Merlot dans un tel contexte. Pourquoi ce velouté apparaît-il systématiquement sur des terroirs pourtant bien différents les uns des autres ? La réponse n’est pas unanime.  Mais une piste semble digne d’intérêt. Dans l’approche classique il n’est souvent question que d’éléments minéraux, de structure des sols, des cailloux, des sables grossiers, fins ou très fins, des limons, de l’argile. Qu’en est-il de la dimension organique des sols ? Le plateau calcaire de Saint-Émilion se prolonge vers l’est jusqu’à Castillon. Sur un plan géologique, le plateau calcaire de Saint-Émilion et celui de Castillon sont identiques. Néanmoins, Ausone et Bélair-Monange sont à Saint-Émilion et pas à Castillon et personne n'a jamais été ne serait-ce que proche, de faire de l’Ausone à Castillon. On peut dire que c’est un peu plus à l’est, un peu moins maritime, qu’il y a quelques nuances dans le micro climat, mais cela n’explique pas tout. Adopter une attitude un peu plus holistique pourrait présenter un intérêt, notamment en s’intéressant à cette part vivante que sont les micro-organismes. Il va de soit que l’effort d’adaptation induit un double mouvement de la plante vers le sol et du sol vers la plante. En d’autres termes le sol et la vigne sont engagés dans un dialogue naturel et s’ouvrent à des influences mutuelles considérables. Il est plausible que ce sol vivant et agissant, libèrent ses apports de tous bords et qu’à côté de la part minérale, cette organicité œuvre activement en faveur de la typicité.





L’Encépagement de Mazeyres

73,1 % Merlot, 24,3 % Cabernet Franc, 2,6 % Petit Verdot

Une des magies des terroirs français est d’avoir trouvé une adéquation entre un sol et un cépage, c’est à dire un sol qui va alimenter le cépage en question de manière optimale. Notre situation particulière offre la chance d’être en limite nord d’expression de ces cépages. Le Merlot pour exemple n’est pas planté dans la Loire parce qu’il risque de ne pas y mûrir. L’avantage d’être géographiquement bien situés donne à la propriété, la possibilité d’avoir des vins de belle densité pourvus d’une finesse de la matière tannique.
Mais le réchauffement de plus en plus important des saisons déclenche certaines conséquences. À Mazeyres, sur des sols dits légers dont la structure est faite de sable, ou de graves fines, au détriment de l’argile qui n’existe sur cet A.O.C qu’en très petite quantité. Sur ces sols, l’impact météorologique est fort car ils sont chargés en air et assez peu en eau compte tenu du peu d’argile qui les compose. Cette sensibilité aux variations de température se traduit par un réchauffement rapide et important du sol.
On parle souvent de la température des feuilles en viticulture, en oubliant la température de la racine qui est pourtant essentielle. C’est ce qui explique notamment que le Cabernet Sauvignon se porte bien mieux dans le Médoc qu’ici et c’est la raison pour laquelle, bien que ce cépage soit merveilleux, la propriété a choisi de ne pas le planter à Mazeyres. Avec les millésimes chauds devenus réguliers depuis quelques années, l'équipe en place a fait des Merlots qui sont au départ très veloutés, agréablement ronds et généreux mais qui sont menacés d’affalement et d’amollissement si la récolte se fait trop attendre. La lourdeur qui en résulterait n’est évidemment pas propice à l’élévation et à la verticalité que peut obtenir la biodynamie dans des conditions mesurées.




Afin de prendre en compte cette évolution climatique avant qu’elle ne devienne pénalisante, la propriété a augmenté la part de Cabernet Franc. Ce cépage, même très mûr, garde en son milieu en tissage très serré, une belle structure de cœur de dégustation semblable à une colonne vertébrale. Elle assure la tenue de l’ensemble. Cette complémentarité a été enrichie par un apport de Petit Verdot, cépage traditionnellement médocain récemment autorisé à Pomerol, qui a l’avantage d’avoir une acidité naturelle élevée. À faible dose elle amène une touche de fraîcheur et une finale ascendante qui ajoute au vivant. Mais le Petit Verdot, très marquant au niveau aromatique, doit être utilisé avec parcimonie pour que son rôle reste discret.



Fiche technique

  • Le producteur
    Château Mazeyres
  • Type de vin
    Non Classé
  • Appellation
    Pomerol
  • Superficie
    23.80 hectares
  • Âge des vignes
    30 ans
  • Vendanges
    100% manuelles
  • Barriques
    33% de bois neuf
  • Quand le déguster?
    Boire entre 2023 et 2038
  • Apogée du vin
    2030
  • Comment est il maintenant?
    Encore jeune on doit le garder en cave
  • Température de service
    16.5-18°

Le vignoble

Ce vin Rouge (Non Classé) d'appellation Pomerol est réalisé sur un vignoble d'une superficie de 23.80 hectares par Château Mazeyres. L'âge moyen des pieds de vigne est de 30 ans. Les vendanges pour ce vin sont 100% manuelles.

Dans les chais

Ce vin a été élevé 16 mois en Fût de chêne. Pour cette cuvée le domaine a fait le choix d'incorporer 33% de bois neuf.


L'appellation Pomerol

La naissance de la viticulture à Pomerol est marquée au XIIe siècle par l'installation de l'ordre des Hospitaliers de Saint-Jean de Jérusalem, qui aménage à Pomerol un hospice servant d'étape aux pèlerins en route vers de Saint-Jacques de Compostelle. Le vignoble est attesté dès le Moyen Âge, mentionné parmi les destructions de la guerre de Cent Ans. Le vignoble de Pomerol est favorisé par la proximité de la ville de Libourne, qui dispose d'un petit port pour exporter les vins.
Le vignoble de Pomerol se situe sur le plateau descendant en terrasses successives vers la vallée de l’Isle, au confluent de la Dordogne. Le sol de ce plateau est formé en surface de graves plus ou moins compactes; argileuses et sablonneuses. Partout le sous-sol comporte des oxydes de fer que l’on appelle dans la région « crasse de fer ».

Livraisons

France Métropolitaine (hors Corse)
DSV Mitjavile

Livraison par transporteur sous 7 à 15 jours

Conditionnement:
Caisse bois ou carton d'origine, à voir dans les informations sous le bouton ajouter au panier
Tarification:
Toutes quantités: 20€
Conditions pour frais de port offerts:
Toutes quantités à partir de 350€ d'achat
Chronopost Domicile

Une présentation à votre adresse, puis, en cas d'absence, mise à disposition au point relais le plus proche de chez vous sous 24-48 heures

Conditionnement:
Carton neutre renforcé (sans l'emballage d'origine), étudié pour le transport des vins, par 1, 2, 3, 6, ou 12 bouteilles.
Tarification:
Si panier total des vins inférieur à 250€
1 bouteille: 10.90€
2 à 6 bouteilles: 11.90€
7 à 12 bouteilles: 9.90€
Si panier total des vins inférieur à 420€
13 à 24 bouteilles: 9.90€
Conditions pour frais de port offerts:
1 à 12 bouteilles maximum si plus de 250€ d'achat
1 à 24 bouteilles maximum si plus de 420€ d'achat
Chronopost Relais

Mise à disposition au point relais le plus proche de chez vous sous 24-48 heures

Conditionnement:
Carton neutre renforcé (sans l'emballage d'origine) étudié pour le transport des vins, par 1, 2, 3, 6, ou 12 bouteilles.
Tarification:
1 bouteille: 9.50€
2 à 12 bouteilles: 9.90€
Conditions pour frais de port offerts:
6 bouteilles maximum si plus de 125€ d'achat
12 bouteilles maximum si plus de 250€ d'achat