Château Pedesclaux 2018 - A.O.C Pauillac
 
Mon panier Finaliser la commande
35.00 Sur demande
91.3 sur 100 based on 3 Avis de professionnels

Château Pedesclaux 2018

Cru Classé Rouge de Pauillac
Primeur - Livraison courant 2021
Score Global des professionnels Basé sur 3 avis
91.3

Château Pedesclaux 2018

Cru Classé Rouge de Pauillac
Primeur - Livraison courant 2021
Vente terminée :(
Voir d'autres Pauillac en stock

Notes et commentaires

92-94/100
Score dans le Guide Parker
Robert Parker
89-92/100
Score de Wine Spectator
Wine Spectator
93-94/
Score de Bernard Burtschy
Bernard Burtschy

On the lighter side, but fresh and focused, featuring cassis and bitter cherry notes, lined with subtle iron and floral hints. The finish is tightly focused. Cabernet Sauvignon, Merlot, Cabernet Franc and Petit Verdot. Drink now.
89-92
points sur 100
Le vin est élaboré avec 64 % cabernet sauvignon, 27 % merlot, 5 % cabernet franc et 4 % petit verdot et il est élevé avec 60 % de fûts neufs et 40 % de fûts d’un vin. Titrant près de 14° d’alcool (13,2° en 2017), le vin est très marqué par les notes de cassis et le vin est de corpulence moyenne avec des tannins fermes et une finale relativement pure.
93-94
points sur 100

Présentation

Un terroir consacré en 1855

On trouve sous les vignes de Pédesclaux un chef- d’œuvre géologique dont les origines remontent à 40 millions d’années. C’est ce terroir unique, médocain par excellence, que consacre le classement de 1855.

C’est véritablement aux 17e et 18e siècles que la géologie exceptionnelle du Médoc (carte) se révèle aux yeux de tous. L’Europe et le monde découvrent que cette terre a le don d’enfanter des vins d’une finesse sans égal. Les grands châteaux apparaissent et, avec eux, les premières tentatives de classification.

Le classement de 1855 est le plus célèbre. Commandé par la Chambre de commerce en vue de l’Exposition universelle de Paris, il distingue 61 crus en rouge, dont 18 sur la seule commune de Pauillac (carte). Il est établi par les courtiers à partir des prix de vente enregistrés dans leurs archives. Cent-soixante ans plus tard, le classement de 1855 fait toujours rêver. Les terroirs consacrés à l’époque aussi.




Une histoire en héritage

Quarante-cinq ans seulement après la fondation du domaine, Pédesclaux voit son nom gravé dans le marbre du Classement de 1855. Le statut de cinquième cru obtenu à l’époque est beaucoup plus qu’un héritage, il impose de grandes exigences pour l’avenir.

En 1810, le domaine viticole est constitué par Pierre-Urbain Pédesclaux qui mène par ailleurs une activité de courtier en vins. En 1821, il achète des parcelles à M. Lacoste, propriétaire du château Grand Puy à Pauillac. Puis c'est en 2009, que les récents propriétaires du Château Lilian Ladouys (Saint-Estèphe) depuis 2008, Françoise et Jacky Lorenzetti font l’acquisition de Pédesclaux. En quelques années, ils portent la superficie du vignoble de 35 à 48 hectares avec les rachats successifs du Château Haut-Milon, voisin de Mouton et de Lafite, et des vignes du Château Béhèré. Enfin, c'est en 2013 que Jacky Lorenzetti s’associe à Emmanuel Cruse en se portant acquéreur de la moitié des parts du Château d’Issan, cru classé de Margaux. Emmanuel Cruse devient également directeur général de Pédesclaux.




Des choix ambitieux

Deux siècles après sa naissance, Pédesclaux connaît un renouveau sans précédent. Jacky et Françoise Lorenzetti se sont lancés dans cette aventure avec cette passion qui les anime dans tout ce qu’ils entreprennent.  Refonte et agrandissement du vignoble, construction de chais signés Jean-Michel Wilmotte : leurs choix sont ambitieux.

Lorsque Jacky Lorenzetti revend Foncia en 2008, il a la volonté de relever de nouveaux challenges qui lui tiennent à cœur, notamment dans le rugby et le vin. Une double passion partagée avec son épouse Françoise et sa belle-famille, originaires de Sainte-Foy la Grande.

Le rêve prend forme avec l’acquisition du Château Pédesclaux. Le cru classé en 1855 est situé dans l’un des plus beaux secteurs de Pauillac, il offre un potentiel ne demandant qu’à être révélé. Des choix déterminants sont faits : restructuration en profondeur du vignoble, acquisition de nouvelles parcelles qualitatives, construction d’un chai gravitaire respectant la qualité originelle du raisin.

Jacky et Françoise Lorenzetti sont présents et engagés dans le quotidien de la propriété. Avec eux, le renouveau est partout. Les équipes partagent leur volonté de gagner en précision et en finesse d’exécution, avec le souci permanent de l’excellence.

Pour réussir dans le monde du vin, il est aussi nécessaire de bien s’entourer. Dès leur arrivée dans le Médoc, Jacky et Françoise Lorenzetti s’appuient sur le regretté Vincent Mulliez qui leur présente successivement Vincent Bache-Gabrielsen et Emmanuel Cruse. Vincent Bache-Gabrielsen prend la direction technique de Pédesclaux. Il était déjà impliqué au Château Lilian Ladouys, Cru Bourgeois de Saint-Estèphe acquis en 2008 par Jacky et Françoise Lorenzetti.

Emmanuel Cruse, copropriétaire du Château d’Issan, assure la direction générale de Pédesclaux. Il est issu d’une famille de propriétaires et de négociants présente dans le Médoc depuis le 18e siècle. Son expertise de la place bordelaise et son savoir-faire de gérant d’un Grand Cru Classé sont unanimement reconnus.Depuis 2013, Eric Boissenot, consultant œnologue, apporte son expertise durant les phases de vinification et d’assemblage.

L’architecte, urbaniste et designer Jean-Michel Wilmotte est renommé pour l’éclectisme de sa production, l’élégance et la qualité de finition de ses projets. Tous les sujets l’intéressent, du plus improbable au plus évident, du plus petit au plus imposant. Les changements d’échelle et de programme lui permettent de rester aux aguets, de se remettre en question et de ‘réinventer’ à chaque fois, toujours avec la même exigence de qualité et le même souci du détail.




A Pédesclaux Wilmotte signe un projet ramenant « la production au coeur du domaine dans un bâtiment performant et unitaire, faisant corps avec son environnement et son château ». Un outil d’excellence qui fait sens avec l’histoire de la propriété.




Les chais

Dans le nouveau chai gravitaire, tout a été pensé pour préserver les arômes du raisin, sans la moindre pompe. Les bâtiments de Pédesclaux version 21e siècle représentent une prouesse technologique. Ils sont aussi une œuvre architecturale à part entière.

Les 58 cuves tronconiques à double compartiment sont idéales pour la vinification parcellaire. Elles permettent d’enrichir la palette de goûts et d’expressions lors de l’assemblage. Cela est d’autant plus intéressant que Pédesclaux possède une grande variété de terroirs sur l’ensemble de l’appellation.




Comment mettre en lumière un cru du 19e siècle ? En le dotant d’un chai du 21e siècle, répond l’architecte Jean-Michel Wilmotte.




Dans le même temps, le château voit sa façade prolongée par deux grandes extensions vitrées. Elles accueillent une salle de dégustation et des bureaux, avec vue sur le fleuve.

A aucun moment il n’est fait usage d’une pompe, de l’arrivée du raisin dans le chai jusqu’à la mise en bouteille. Les transferts se réalisent par gravité, grâce au dénivelé naturel du terrain et à l’utilisation de quatre cuves ascenseurs.




La création de chambres froides répond à deux objectifs. Il s’agit d’une part de baisser la température interne du raisin pour la macération préfermentaire. Le froid favorise la diffusion de la couleur et des arômes dans le moût et permet de débuter l’extraction de la manière la plus douce possible.

Deuxième objectif, jouer un rôle tampon dans le flux d’approvisionnement des cagettes : les vendangeurs et les trieurs peuvent travailler chacun à leur rythme, sans se gêner. L’organisation du chai est optimisée.






Fiche technique

  • Le producteur
    Château Pedesclaux
  • Type de vin
    5eme Cru Classé
  • Appellation
    Pauillac
  • Superficie
    49 hectares
  • Âge des vignes
    35 ans
  • Vendanges
    100% manuelles
  • Barriques
    60% de bois neuf
  • Quand le déguster?
    Boire entre 2025 et 2042
  • Apogée du vin
    2033
  • Comment est il maintenant?
    Encore jeune on doit le garder en cave
  • Température de service
    16.5-18°

Le vignoble

Ce vin Rouge (Cru Classé) d'appellation Pauillac est réalisé sur un vignoble d'une superficie de 49 hectares par Château Pedesclaux. L'âge moyen des pieds de vigne est de 35 ans. Les vendanges pour ce vin sont 100% manuelles.

Dans les chais

Ce vin a été élevé 14 mois en Fût de chêne. Pour cette cuvée le domaine a fait le choix d'incorporer 60% de bois neuf.


Pauillac

L'appellation Pauillac est située sur la rive gauche de la Gironde et réunit des conditions climatiques et géologiques exceptionnelles, ce qui lui permet de produire de très grands vins. Capitale du Médoc viticole, la ville portuaire de Pauillac a donné son nom à l’appellation. L’AOC peut se vanter d’avoir trois vins dans les cinq premiers grands crus classés de 1855 : Lafite Rothschild, Latour et Mouton Rothschild. Sur ses 1.200 ha de vignes, Pauillac produit chaque année 54.000 hl de vins rouges. A noter que Mouton-Rothschild produit également un vin blanc.

Pauillac est un joyau du Médoc, elle compte en effet 18 crus classés qui représentent 85% de sa production. Juché sur une belle croupe de graves, son terroir est planté de cabernet-sauvignon assemblé au merlot et dans une moindre mesure au petit verdot et au malbec.