Comme on le sait, chaque année à Bordeaux, les notes Parker font la pluie et le beau temps en terme de tarif, et 2015, est désormais dégusté par le successeur de Robert Parker, à savoir, Neil Martin.

Découvrons ses notes pour quelques références stars du millésime:

Les stars:

  • Ch. Latour: 95-97/100
  • Ch. Margaux: 98-100/100
  • Ch. Cheval Blanc: 97-99/100
  • Château Haut-Brion: 98/100
  • Château Mouton Rothschild: 97-99/100
  • Château Angelus: 95-97/100
  • Château Cos d’Estournel: 92-94/100
  • Château Léoville Barton: 94-96/100
  • Château Léoville Las Cases: 95-97/100
  • Château Ducru-Beaucaillou: 94-96/100
  • Château Lynch-Bages: 93-95/100
  • Château Palmer: 95-97/100
  • Château Pontet-Canet: 94-96/100
  • Château Smith Haut Lafitte Rouge: 95-97/100

Les Outsiders:

Château Seguin: 89-91/100

Clos du Marquis: 91-93/100

Château Gloria: 90-92/100

Château Lalande-Borie: 89-91/100

Château Faugère: 89-91/100

Les notes surprenantes:

Château Langoa-Barton: 88-90/100

L’un des meilleurs Langoa dégusté, n’obtient pourtant qu’une note assez basse comparativement à 2010. Dommage, il aurait mérité de franchir largement la barre des 90.

Château Talbot: 88-90/100

Pareil pour Talbot, qui dépasse ou égale 2009 & 2010 et obtient un score assez bas (avait eu 93+ en 2009 et 94 en 2010). Note assez étrange surtout qu’il ressortait très positivement lors de la dégustation des Saint-Julien.

Château Moulin Haut Laroque: 82-84/100

La note la plus étrange et qui nous rapelle de toujours relativiser les scores Parker. Le 2015 était certainement au dessus du 2010 (noté 90/100) et égal au 2009 (noté 91/100), pourtant il est moins bien noté que presque tout. Note incroyable, problème d’échantillon? Je ne sais pas, mais il méritait un 90 facilement sur un 2015 très bien réussit. Dommage, heureusement que les clients ne se focaliseront pas tous sur ces notes!

 

AUCUN COMMENTAIRE

LAISSER UN COMMENTAIRE