Château Léoville Las Cases 2019 - A.O.C Saint-Julien
En ce moment bénéficiez de 5% de remise pour tout achat de vins livrables supérieur à 250€ avec le code: UNITED05
5% supplémentaires de remise pour les vins du millésime 2017 avec le code: UNITED17
Transport DSV offert en France Métropolitaine à partir de 299€ d'achat
 
Mon panier Finaliser la commande
161.00 Sur demande
97.0 sur 100 based on 1 Avis de professionnel
Score Global des professionnels Basé sur 1 avis
97.0

Notes et commentaires

97-99+/100
Score dans le Guide Parker
Robert Parker

The 2019 Léoville Las Cases is a blend of 79% Cabernet Sauvignon, 10% Cabernet Franc and 11% Merlot. Harvest began early for the Merlot, on the 18th of September, and the Cabernets were picked in October, finishing on the 8th of October. The IPT number (measurement of tannins) is 80—the same as 2018. The alcohol came at 14.02% (lower than 2018), but it does seem a little lower than this percentage, probably because the pH is a little lower this year, at 3.67. It is aging in French oak barriques, 90% new. The color is opaque purple-black, with a nose that unfurls slowly in the glass, beginning with vibrant, expressive black fruit notes of freshly crushed blackcurrants, ripe blackberries and fresh black cherries, followed by a beguiling array of floral and earth nuances—candied violets, lavender, fragrant soil, underbrush, crushed rocks and black truffles. The medium to full-bodied wine dances ever so gracefully on the palate, demurely revealing tightly wound layers of of bright, crunchy black fruits and tantalizing floral and mineral sparks, supported by a rock-solid structure of firm, finely grained tannins and fantastic tension, finishing with epic persistence. Although the style is completely different, the barrel sample is behaving a lot like the Haut-Brion sample was when I tasted it, in that it appears to be holding just that little bit extra back right now. I have to call it as I see it today, but I wouldn't be surprised if when I come back to taste this from bottle, it shows me all that and a lot more.
97-99+
points sur 100

Présentation

Le Domaine de Léoville, un des plus anciens vignobles médocains, appartint aux familles nobles françaises les plus fortunées et les plus influentes pour parvenir à celle de Las Cases.

En conséquence de la Révolution française (expropriations des biens d’émigrés, création du partage égalitaire), le domaine fut divisé entre les années 1826 et 1840. Par une sorte de survivance du droit d’ainesse, Léoville las Cases qui représente les 3/5 et le cœur de l’ancien domaine fut alors créé. Le terroir actuel du Grand Vin est donc le cœur historique du terroir d’origine, et ce depuis le 17ᵉ siècle. Le portail, emblème de la propriété, s’ouvre sur un clos d’environ 55 ha entouré d’un mur de pierre délimitant son terroir et s’étendant du bourg de Saint-Julien jusqu’au Château Latour. Depuis la fin du 19ᵉ siècle, Léoville las Cases est géré par la même famille représenté actuellement par Mr. Jean-Hubert Delon, seul propriétaire.


Un terroir exceptionnel et inclassable

Le Clos Léoville las Cases renferme un terroir d’une très grande complexité. Issu majoritairement de grave du Quaternaire sur sous-sols gravelo-sableux et graveleux-argileux, on rencontre également des argiles plus ou moins profondes et compactes, parfois même affleurantes. La proximité de la Gironde est responsable de cette unique diversité de sols, créée au fil des périodes géologiques, par superpositions successives. De plus, le fleuve génère un microclimat bien spécifique qui permet une maturité précoce des raisins et protège le vignoble du gel. Ce camaïeu de combinaisons géologiques influe sur le développement de la vigne et sur la constitution des raisins : alimentation hydrique régulière mais limitée et faibles apports nutritionnels favorisent l’expression des grands Cabernets Sauvignons et Cabernets Francs qui arrivent toujours à leur quintessence. Ce terroir incomparable offre au Grand Vin sa personnalité unique.


Le Grand Vin de Léoville Las-Cases

Le Château Léoville Las Cases comprend deux propriétés avec des caractéristiques de terroir distinctes et produit par conséquent deux premiers vins de goûts différents, malgré une filiation évidente. Le Grand Vin de Léoville est issu des terroirs d’exception provenant du cadastre de l’ancien Domaine de Léoville. Ces terroirs se situent pour l’essentiel dans le Clos Léoville Las Cases, à la sortie du Bourg de Saint-Julien, en direction de Pauillac. L’expression complexe et aboutie des Cabernets Sauvignons et des Cabernets Francs confère au Grand Vin de Léoville du Marquis de las Cases une typicité totalement propre, très anciennement et universellement reconnue.

Fiche technique

  • Le producteur
    Château Léoville Las-Cases
  • Type de vin
    2eme Cru Classé
  • Appellation
    Saint-Julien
  • Superficie
    97 hectares
  • Âge des vignes
    40 ans
  • Vendanges
    100% manuelles
  • Barriques
    90% de bois neuf
  • Quand le déguster?
    Boire entre 2028 et 2052
  • Apogée du vin
    2040
  • Comment est il maintenant?
    Encore jeune on doit le garder en cave
  • Température de service
    16.5-18°

Le vignoble

Ce vin Rouge (Cru Classé) d'appellation Saint-Julien est réalisé sur un vignoble d'une superficie de 97 hectares par Château Léoville Las-Cases. L'âge moyen des pieds de vigne est de 40 ans. Les vendanges pour ce vin sont 100% manuelles.

Dans les chais

Ce vin a été élevé 20 mois en Fût de chêne. Pour cette cuvée le domaine a fait le choix d'incorporer 90% de bois neuf.


Saint-Julien

L'A.O.C Saint-Julien (968 hectares) a été officialisé en 1936. Située entre Pauillac et Margaux aussi bien géographiquement que dans le style, c'est l'une des plus petites appellation du Médoc mais la plus homogène en qualité. 18 producteurs en activité dont 11 Crus Classés.

L'appellation s'étend sur 4.8 kilomètres de long sur 3.2 kilomètres de large et offre des vins dont les tanins possèdent une finesse inégalable. Ce qui caractérise Saint-Julien c'est le terroir et le micro-climat. Le terroir est un mélange subtil entre les apports des alluvions caillouteuses de la Garonne et ceux de la Dordogne. Les apports donc des Pyrénées et du Massif central. Il faut savoir que cette agglomération de roches lentement brisées puis étalées au fil des millénaires est un cas exceptionnel.